L’ortie : l’apport en silicium dont vous avez besoin

ortie = silicium

Et si je vous disais qu’il y a une plante gratuite qui peut faire des miracles pour votre santé ? ! L’ortie est gratuite car elle pousse en bas de chez vous : il n’y a qu’à se baisser pour la cueillir ! En plus d’être particulièrement riche en vitamines et minéraux, elle possède un taux de silicium exceptionnel.

Vous ne pensez pas avoir besoin de silicium ? Voyons tout cela ensemble.

Pour information, les contenus de l’article et de la vidéo sont sensiblement les mêmes. Libre à vous de choisir le format qui vous convient.

Le silicium

Les bienfaits du silicium sont nombreux :

  • fixe le calcium (bon pour les os)
  • contribue au bon fonctionnement du système immunitaire
  • aide contre l’arthrose
  • contribue à la santé des cheveux
  • aide le corps à ÉLIMINER L’ALUMINIUM

L’aluminium : la source du problème

L’aluminium est très toxique pour le corps. S’il accède au cerveau, il peut affecter nos neurones et dégrader notre système cognitif ! Il pourrait ainsi être impliqué dans la maladie d’Alzheimer.

Et malheureusement, nous sommes très exposés :

  • dans les aliments que nous mangeons
    Cela peut être notamment dû aux techniques de récolte ou à la contamination du sol. On se portera donc vers une alimentation biologique autant que possible.
  • dans… le papier d’aluminium
    Il peut-être utilisé pour la conservation et surtout la cuisson des aliments. Il faut éviter de faire cuire des aliments au four ou au barbecue dans du papier alu.
papier d'aluminium
  • dans les canettes de boissons en aluminium
    qui libèrent le métal dans le liquide au fil des années (surtout si les boissons sont acides).
  • dans l’eau du robinet
    L’aluminium est utilisé pour le traitement des eaux. Il ne faut donc pas s’étonner qu’il soit présent dans l’eau du robinet.
  • dans les vaccins
    injectés directement dans l’organisme  (dans le muscle ou sous la peau), échappant ainsi à la barrière de notre système digestif. Je vous épargne ici la controverse sur les vaccins mais il peut être intéressant de se supplémenter en silicium quelques jours avant, pendant, et après une vaccination.
docteur avec une seringue, ca fait peur - comic
  • dans Certains médicaments contre les brûlures d’estomac (voir la liste) 
    Ils contiennent de l’aluminium comme principe actif. D’autres médicaments en contiennent également  ; lisez bien la liste des ingrédients  !
  • dans certaines poêles ou casseroles en aluminium…
    qui risqueraient, principalement au contact d’aliments acides, de fuir dans la nourriture.

L’aluminium fuit également en présence de fluor. Sachant que l’eau du robinet en contient, je vous laisse imaginer ce qui se passe quand vous faites bouillir de l’eau dans une casserole en alu…

Il est donc difficile d’échapper à ce métal, dont les effets sont particulièrement nocifs.

Heureusement, le silicium aide le corps à éliminer l’aluminium ! Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, je vous invite à lire mon article : Aluminium, silicium, cerveau et Alzheimer.

La supplémentation

Il existe des possibilités de supplémentation en silicium. J’ai testé la marque « VitaSil » qui a bien fonctionné pour moi : j’ai généralement moins de « brain fog« , donc une meilleure clarté mentale, après 1 à 2 semaines de supplémentation.

vitasil
VitaSil, un supplément en silicium à base d’ortie

Mais la supplémentation a deux nombreux inconvénients :

  • c’est cher
  • ça pollue
  • et quand on trouve moins cher sur internet ça pollue encore plus car il y a l’emballage du colis !

Et puis quand j’ai le choix, je préfère les solutions naturelles !

L’alimentation

La prêle est la grande championne du silicium (3g/100g). Malheureusement, il faut d’abord la trouver. Ensuite, on ne peut pas la consommer telle quelle. Il faut soit en faire une tisane, soit extraire son silicium via des procédés chimiques.

Prêle

Voici quelques sources alimentaires de silicium :

  • les pousses de bambou (70-190mg/100g)
    (les bambous sont beaucoup plus concentrés en silicium mais il faut l’extraire car ils ne sont pas comestibles)
  • l’oignon (100mg/100g)
  • l’avoine (20mg/100g)
  • le riz complet (16mg/100g)
  • les dattes (16mg/100g)
  • les épinards (6mg/100g)
  • la bière (5mg/100ml)
Pousses de bambou

L’ortie : la meilleure source de silicium

L’ortie, quand à elle, contient 380mg/100g de silicium. C’est donc la grande gagnante derrière la prêle.

A titre de comparaison :

  • 1 bouchon de 15 ml de VitaSil contient 43,8mg de silicium
  • cela équivaut à 11,5 grammes d’ortie

Bien que l’ortie soit légère, cela semble tout à fait réalisable.

Mais surtout, c’est une plante que tout le monde sait reconnaître, et qui pousse partout. Dans tous les parcs ! Nos grands parents en faisaient des soupes, et je crois qu’il est temps de s’y remettre !

Moi, devant des orties :)

Quoi de plus agréable que de cueillir soi-même une plante que l’on va manger ? On se reconnecte à la nature, et ça fait du bien !

Récolter l’ortie

Vous l’aurez deviné, pour récolter l’ortie, il faut des gants ! Pour ma part, j’attrape quelques plants avec une main, et avec l’autre, je coupe la base avec un grand couteau. Hop !

Attention, évitez les endroits pollués tels que les bords de routes, ou encore les bords de chemins où tout le monde promène son chien. Cela vous évitera peut-être d’avoir de l’urine dessus. En cas de doute, assurez-vous de la faire bouillir au moins 5 minutes.

Ne récoltez surtout pas les orties dans la rue !

Ensuite, on ne garde que les feuilles. Installez donc chez vous et coupez les feuilles aux ciseaux.

Je coupe les feuilles au soleil

Manger l’ortie directement

Il est possible, sans gants, de cueillir une feuille d’ortie et de la manger !

Il faut savoir que les poils urticants (piquants) ne se situent que sous les feuilles. Il suffit donc de replier la feuille que vous avez cueillie sans toucher le dessous. Vous pouvez alors la mâcher et vous ne serez pas piqués (ni dans la bouche non plus).

Miam :)

Essayez ! C’est jouissif. Et c’est bon !

Cuisiner l’ortie

Une fois que l’on a récolté les feuilles, il faut les laver. Soit avec de l’eau claire uniquement, soit en faisant un premier lavage dans de l’eau vinaigrée, suivi d’un rinçage.

Feuilles d’orties lavées

Mon astuce : récolter beaucoup d’orties et en congeler. On peut ainsi en mettre un peu dans les plats sans trop de travail.

La soupe d’ortie

Le plus grand classique est la soupe d’ortie.

Rien de plus simple :

  • 1 pomme de terre (optionnelle)
  • des orties
J’ai ajouté des brocolis

Vous pouvez la déguster avec de la crème si cela fait partie de votre régime.

Improvisez

J’ai pour ma part essayé différentes recettes avec succès.

La purée d’orties :

  • purée de pommes de terre
  • orties mixées dans du lait d’amande, bouillies 4 minutes
Mélangez les deux pour une purée originale !

Plus osé, dans une poêle :

  • orties
  • graines de courge
  • grillons

J’avais des grillons que l’on m’avait offert et qui traînaient depuis un moment, alors j’ai sauté sur l’occasion. Quitte à faire original, autant aller jusqu’au bout. Et c’était bon ! Les insectes bloquent beaucoup de gens, ils sont pourtant très bons. Leur seul problème reste aujourd’hui leur prix !

Le petit mot de la fin

Voilà, on a donc une plante que l’on peut cueillir partout et qui peut potentiellement aider notre cerveau à chasser l’aluminium, et donc à fonctionner correctement !

Et comme si ça ne suffisait pas, on se reconnecte à la nature par la même occasion.

J’ai pris beaucoup de plaisir à récolter et manger des orties, et je compte continuer ! Il est en revanche trop tôt pour que j’en apprécie pleinement les effets, mais à suivre !

Alors, comptez-vous faire de même ? Laissez-moi un petit mot dans les commentaires ci-dessous, je vous lirai avec plaisir !

Une réflexion sur « L’ortie : l’apport en silicium dont vous avez besoin »

  1. Salut !
    Sympa ta recette de grillons haha!!!
    Pour ma part je fais cuire les orties comme des épinards (juste Tombées à la poêle) et je fais des quiches ou des gratins avec !
    Sinon crue dans une salade (coupée bien finement) avec d’autres plantes sauvages.
    Bonne continuation et merci pour tes partages !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.