Manger de l’ail noir pour sa santé ?

Les vertus de l’ail sont bien connues. Mais qu’en est-il de l’ail noir ?
Et d’abord, qu’est-ce que l’ail noir ?

2 gousses d’ail noir dans ma main

Ail noir = ail blanc cuit/fermenté

Il ne s’agit pas d’une espèce d’ail qui pousse en étant noire.
Non. L’ail noir, c’est de l’ail blanc qui a été transformé par un processus très particulier.

Il s’agit là de faire cuire l’ail :

  • à 75°C (entre 60 et 90°C)
  • à 80 % d’humidité (entre 60 et 90 %)
  • pendant 3 semaines (entre 6 jours à 6 semaines)

Cela n’a rien à voir avec l’ail que vous pourriez rôtir dans une poêle ou au four !
Ce procédé unique, d’origine japonaise, permet de donner à l’ail une saveur très particulière : douce et sucrée, très éloignée du goût agressif que vous connaissez de l’ail.

têtes d’ail avant cuisson dans un appareil dédié

La cuisson habituelle a généralement pour effet de détruire les vitamines, enzymes et anti-oxydants.
Ici, c’est tout le contraire : ce procédé à basse température permet d’enrichir la valeur nutritionnelle de l’ail.

Au final, on a donc un ail très agréable à manger, et plein de bénéfices pour la santé !

Pour ceux qui veulent du détail, voici les changements qui s’opèrent :

Évolution des composants lors de la transformation en ail noir.
Source : Formation, nutritional value, and enhancement of characteristic components in black garlic : A review for maximizing the goodness to humans
Pour information, la suite de cette article provient en grande partie de la source suivante : Formation, nutritional value, and enhancement of characteristic components in black garlic : A review for maximizing the goodness to humans. (anglophone et assez technique)

Consommer de l’ail noir pour sa santé ?

Parcourons rapidement tous les atouts nutritionnels de l’ail noir.

Anti-oxydants

L’ail noir contient un pouvoir anti-oxydatif bien supérieur à celui de l’ail cru.

Voici les anti-oxydants que l’on peut trouver :

  1. Composés organosulfurés liposolubles et hydrosolubles
  2. Polyphénols (allixine)
  3. Tétrahydro-bêta-carbolines
  4. Sélénium
  5. N-fructosyl glutamate
  6. N-fructosyl arginine
  7. Nα (1-désoxy-D-fructos-1-yl)-L-arginine

Pas besoin de tout comprendre, mais quand même, ça en jette !

pouce en l'air - dessin

Enzymes SOD

Les enzymes SOD (superoxide dismutase) sont spécifiques à l’ail.
Bien que l’ail cru en contienne naturellement, l’ail noir en contiendrait jusqu’à 13 fois plus ! !

Ils permettent de :

  • réduire le stress oxydatif
  • booster le système immunitaire
  • protéger contre le vieillissement
  • protège des maladies

Système immunitaire

L’ail noir permet de stimuler l’action des lymphocytes et des macrophages chez l’homme.

Anti-cancer

L’ail, avant transformation, possède déjà des propriétés anti-cancer.

L’ail noir conserve ces propriétés. Il permet notamment stimuler l’activité des cellules tueuses NK, qui s’attaquent directement aux cellules cancéreuses.

Diverses études sur différents cancers ont semblé très encourageantes avec de l’ail noir : cancer de l’estomac, cancer du colon, cancer du poumon et leucémie.

Anti-diabète

[…] Ces résultats montrent que l’ail noir vieilli exerce une activité antioxydante plus forte que l’ail in vitro et in vivo, ce qui suggère que l’ail et l’ail noir vieilli, dans une plus large mesure, pourraient être utiles dans la prévention des complications du diabète.

Source : Antioxidant effect of garlic and aged black garlic in animal model of type 2 diabetes mellitus

Quand on y pense, c’est quand même fou que l’ail noir protège contre le diabète alors qu’il est très sucré au goût !

Anti allergique

Des propriétés anti allergiques de l’ail noir ont pu être constatées chez le rat.

On notera que l’inhibition de l’allergie est plus efficace avec de l’extrait d’ail noir qu’avec de l’extrait d’ail frais. De plus, l’ail noir est moins cytotoxique.

Cholestérol

Une étude sur des rats a montré une amélioration de leur profil lipidique1 (et donc de ce qu’on dénonce comme « cholestérol »).

rat - comic

Pression artérielle

L’ail standard et l’ail noir permettent tous deux de réduire une pression artérielle élevée2.

Protection du foie

L’ail noir est recommandé pour aider la réparation des foies endommagés3, notamment pour les patients ayant une consommation chronique d’alcool4.

Protection du cœur

Notamment grace à sa grande quantité d’anti-oxydants, l’ail noir permet d’améliorer la fonction cardiaque5.

électrocardiogramme - dessin

Anti thrombose

L’air noir inhibe les facteurs de coagulation sanguine, ainsi que l’agrégation des plaquettes, ce qui lui prodigue un pouvoir anti thrombose.

Digestion / Prébiotiques

L’ail contient du fructane, qui peut être décomposé en fructose + FOS (Fructo-oligosaccharide). Ce dernier agit en tant que prébiotique, c’est à dire qu’il va nourrir notre flore intestinale et stimuler la croissances de bonnes bactéries (telles que Bifidobacteria, Lactobacillus et Bacteroides). De plus, les FOSs permettent de lutter contre la colonisation des salmonelles, et possèdent un effet anti-microbien bénéfique.

organes digestifs

Anti obésité

L’ail noir a pu montrer qu’il favorisait la perte de poids chez des rats nourris avec un régime riche en graisses6.

homme obèse - comic

Anti inflammatoire

L’ail noir possède un pouvoir anti inflammatoire, mais il semble moins puissant que celui de l’ail frais7.

Mémoire et système nerveux

L’ail noir montre des effets bénéfiques sur la mémoire et le système nerveux, ainsi que contre la « gueule de bois ».

Moins d’allicine

L’allicine est la molécule de défense de l’ail. Lorsque ce dernier est endommagé par ses agresseurs (qui essayent par exemple de le manger), l’enzyme allinase est libéré, et transforme l’allin (inofensive) en allicine (agressive).

Ce composé est parfois responsable d’irritation de la peau et d’allergies légères. C’est lui qui fait que l’ail est si fort en goût !

L’allicine étant détruit par la chaleur, il n’est que peu présent dans l’ail noir.

Métaux lourds

Certains composés de l’ail, tel que l’acide malique, pourraient avoir un effet chélateur. C’est-à-dire qu’il pourrait aider notre corps à évacuer les métaux lourds.

Mon expérience

stéphane à la plage

J’ai mangé une tête d’ail noir (minimum) par jour pendant maintenant 3 semaines. J’ai senti dès les premiers jours des améliorations au niveau de ma digestion, accompagné d’un certain bien-être assez difficile à définir.

De plus, j’ai l’impression que ma faim est mieux régulée : j’ai un peu moins faim et moins d’attirance pour le sucre (bon, ça ne veut pas dire que je n’aime plus ça !).
Ces effets sont assez subtils, mais ils sont bien là.

Par contre, dès que je consomme trop de sucre ou de l’alcool, je sens que ces effets se dissipent. Ces effets sont d’autant plus flagrants que je me sens bien le reste du temps !

Astuce personnelle : vous pouvez consommer du charbon actif sur les premiers jours pour éviter les gaz (comme avec l’ail, mais en beaucoup moins fort). Ces effets se dissipent après quelques jours de transition.

Faire de l’ail noir soi-même ?

A la vue de ces nombreux bénéfices, il serait assez logique de vouloir consommer beaucoup d’ail noir !

Le problème, c’est qu’il est très cher !
J’ai vu de l’ail noir bio à 4€ pour une petite tête, alors que j’achète mes grosses têtes d’ail bio cru pour un peu moins de 1€.

Vu que j’en consomme en ce moment plus d’une tête par jour, je vous laisse imaginer les économies que je réalise en faisant mon ail noir moi même !

Attention : avant de vous lancer, achetez d’abord de l’ail noir et goûter le !
Ce serait dommage de produire une grande quantité de quelque chose que vous n’aimez pas !
Pour ma part, j’adore ça et je pense que c’est un détail important.
Vous imaginez-vous en manger tous les jours ? Si la réponse est non, passez votre chemin.

Alors, comment fait-on ?

Avant toutes choses, il faut savoir que les paramètres utilisés pour faire de l’ail noir influent fortement sa qualité !
Et rare sont les marchands qui garantissent la qualité finale de leur produit.
Alors pour ma part, je préfère consommer beaucoup d’ail noir de qualité peut-être pas parfaite (car je n’ai pas les moyens de contrôler mon produit final), plutôt que de payer très cher et d’en consommer donc nettement moins.

Bon, pour ce qui est de faire de l’ail noir soi-même, j’ai décidé de vous le montrer en vidéo, car cet article est déjà long, et parce que c’est plus sympa :

Conclusion

N’allez pas croire au miracle. L’ail noir possède un potentiel incroyable sur votre santé, mais sa consommation doit s’inscrire dans une démarche globale de santé. Il ne réussira probablement pas à lui seul à vous guérir.

Cela étant dit, l’ail noir m’apporte une meilleure digestion et un certain bien être !

Il sera par contre plus difficile de constater certains effets comme par exemple une action préventive contre certains cancer.

En bref, je ne vous conseille de vous lancer que si vous aimer véritablement l’ail noir et que votre corps vous dit : « j’en veux plein ! ».

  1. Effects of Aged Black Garlic Extract on Lipid Improvement in Rats Fed with High Fat-Cholesterol Diet
  2. Effect of garlic on blood pressure : A systematic review and meta-analysis
  3. Hepatoprotective Effect of Aged Black Garlic Extract in Rodents
  4. Hepatoprotective Effect of Aged Black Garlic on Chronic Alcohol-Induced Liver Injury in Rats
  5. Black Garlic Improves Heart Function in Patients With Coronary Heart Disease by Improving Circulating Antioxidant Levels
  6. Effects of Aged Black Garlic Extract on Lipid Improvement in Rats Fed with High Fat-Cholesterol Diet
  7. Comparison of Anti-Oxidant and Anti-Inflammatory Effects between Fresh and Aged Black Garlic Extracts
Partagez si vous aimez !

Une réflexion sur « Manger de l’ail noir pour sa santé ? »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.