Une leçon de l’entrepreneuriat appliquée à la santé : agir vite !

agir vite - militaires - comic

Voici une petite astuce qui provient du monde des startups et que l’on devrait appliquer au monde de la fatigue chronique !

Agir vite

Dans le monde des startups, il y a des méthodes qui fonctionnent beaucoup mieux que d’autres. Notamment, la méthode suivante est déconseillée :

  • faire une longue étude de marché
  • developer son produit entièrement
  • le commercialiser ensuite

Pourquoi est-elle déconseillée ? Parce qu’il n’existe aucune méthode fiable qui puisse garantir à 100 % la réussite future de votre produit. Les gens sont imprévisibles !

Vous avez beau être convaincu que votre idée est géniale et que tout le monde va se l’arracher… rien ne peu vous l’assurer ! Le moindre petit élément peut faire tout basculer.

se questionner - comic

Alors, comment faire ?

Il faut agir vite. Mettez votre produit sur le marché le plus tôt possible, même si ce n’est qu’une ébauche. Cela vous permet d’avoir le retour des utilisateurs et de savoir si vous allez dans la bonne direction. Si quelque chose ne va pas, vous avez tout intérêt à le savoir rapidement.

Essayer. Se tromper. Corriger. Recommencer… sans fin !

En recherche, c’est pareil. Ce n’est pas « Hypothèse – expérience – conclusion », mais plutôt « Hypothèse – expérience – correction de l’hypothèse – expérience – correction… ».

laborentin - comic

Quel est le lien avec la santé ? Avec la fatigue chronique ?

Si un produit se vend bien dans un pays, ça ne signifie nullement que ce sera le cas dans un autre. Il y a tellement de paramètres en jeu, que c’est souvent impossible à prévoir. En santé, c’est pareil. Imaginons que vous réussissiez à trouver que telle méthode est bénéfique pour 95 % des gens : tant que vous n’aurez pas essayé, vous ne saurez pas si vous faites partie des 95 % ou des 5 %.

Certaines personnes vont s’intéresser un sujet pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Elles vont alors passer tout ce temps à faire des recherches, avant de se décider enfin de passer à l’acte ou non. Comme si elles faisaient une étude de marché.

C’est quand même dommage de passer 2 mois à vous demander si un jeûne de 7 jours pourrait vous faire du bien. Si vous aviez été pragmatiques, vous auriez eu la réponse en une dizaines de jours à peine !

jeûne - verre d'eau

Bien sûr, cela ne s’applique pas pour les procédés risqués. Si vous avez des doutes sur les dangers d’une méthode, assurez vous qu’il n’y en a pas (ou soyez prêt à les accepter). Je pense par exemple à la chélation des métaux lourds, mais il y en a d’autres.

Pourquoi vouloir dépouiller toutes les études existantes sur le gluten ? ! ou sur le lactose ? ou autre… Ca va vous prendre des mois ! Alors qu’après 2 semaines d’alimentation sans gluten (puis réintroduction), vous seriez fixés ! Vous perdez votre temps !

Ne faites des recherches que si le sujet vous fascine.

En train de lire des livres - comic

C’est ce que je fais. Je fais plein de recherches parce que j’aime savoir, et j’aime comprendre. Mais pour ce qui est de mon cas, j’ai souvent fini d’experimenter avant d’avoir fini mes recherches !

« Se sent-on vraiment mieux en sautant le repas du petit déjeûné ? » Ne tergiversez pas. Essayez !

Je pense que la pluspart d’entre nous procrastinent car ils n’aiment pas sortir de leur zone de comfort. Lorsqu’il s’agit de prendre les pilules du médecin, personne ne va faire de recherches pour vérifier qu’elles sont efficaces ! Pourquoi ? Parce que les prendre ne perturbe aucunement notre routine. C’est pour cette même raison que les compléments alimentaires sont si populaires. Mais il y a beaucoup d’autres choses à essayer. (et souvent moins cher)

Arrêter le café pendant 2 semaines ? Beaucoup de gens vont penser : « Oui mais j’ai besoin de mon café moi ! Et si ça se trouve, le problème n’est même pas là. ».

café interdit - comic

Votre raisonnement est souvent biaisé. Il vous manque un élément essentiel : le ratio « contraintes/bénéfices ». Vous voyez très bien les contraintes, mais vous doutez des bénéfices, car ils ne sont en effet pas assurés.

Mais… c’est comme jouer au loto, non ?

C’est comme jouer au loto

Beaucoup de gens payent 2,5 € (voire beaucoup plus) pour jouer au loto, alors que les bénéfices ne sont pas assurés. Mais alors, pourquoi jouent-ils ? Parce qu’on les fait rêver ! Mais… ne rêvez-vous pas d’être en pleine santé ? Ce serait le jackpot ! Utilisez cette pensée pour vous faire passez à l’action.

être au sommet - comic

« 100 % des gagnants on tenté leur chance. » Le slogan du loto fonctionne aussi pour les maladies chroniques. Si vous ne faites rien, ne vous attendez pas à ce que la situation change.

Et si ça ne marche pas ?

Au moins, vous serez fixés. Après 3 mois d’études sur un sujet, il se peut que vous soyez plus confus qu’au départ. Alors que si vous essayez, vous saurez ce qu’il en est pour vous, et vous pourrez vous libérer de cette pensée parasite : « Peut-être que ça marche… Oui mais si ça ne marche pas, j’aurais fait ça pour rien ! Oui mais si ça marche ? Oui mais… ». Stop ! Sortez de votre zone de comfort, nom d’une pipe !

Oui mais ça coûte cher

Dans la majorité des cas, c’est juste une excuse de plus, car il existe un plan B.

  • Vous n’avez pas assez d’argent pour des cours de yoga ? Le web regorge de vidéos de yoga !
  • La salle de sport est trop chère ? Enfilez vos chaussures et faites des exercices dehors !

« J’aimerai essayer le grounding (mise à la terre), mais l’équipement coûte cher ». C’est vrai, les équipements de grounding sont chers. Cependant, il existe beaucoup de sites qui montrent comment les fabriquer soi-même, à moindre coût !

grounding DIY

7 jours de jeûne, ça coûte cher ! En institut, c’est sûr. Non seulement on ne mange pas, mais en plus on paye cher ! Mais le jeûne est une pratique qui ne comporte que très peu de risques, et beaucoup de personnes la pratiquent sans suivi médical. Faites un premier jeûne de 3 jours si besoin, afin vous mettre à l’aise avec la pratique. Puis essayez-en un plus long. (Ne pas manger, c’est gratuit bon sang ! !)

Bon, il reste des exceptions… Je ne pense pas que vous puissiez faire de l’ozonothérapie hyperbare à bas coûts !

Oui mais…

Ca suffit avez les fausses excuses. Devenez acteur de votre guérison !

Malheureusement, il y a vraiment peu de chances que quelqu’un le fasse pour vous.

Le mot de la fin

Grounding, méditation, respiration, alimentation, jeûne, moins de sucre… il y a énormément de petites choses à essayer ! Pour ces petites expériences, douter ne mène à rien. Il faut expérimenter, comme le ferait n’importe quel scientifique. Et le sujet de l’expérience, c’est vous !

N’ayez pas peur de faire des erreurs. Vous en ferez probablement plein ! Ayez plutôt peur de l’inaction.

Bon, je pense que vous avez compris…

Laissez-moi en commentaire votre prochaine expérimentation !

Share and spread the love
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.