Les 9 surprenants effets de la transpiration sur votre santé

sauna = détox ?

Transpirer est souvent perçu comme un phénomène désagréable. Surtout en société. Mais la transpiration se produit pour de bonnes raisons. Au delà de refroidir notre corps, elle rempli de nombreux rôles, tous plus bénéfiques les uns que les autres à votre santé !

Sauna ou exercice ?

se questionner - comic

Pour étudier les effets de la sueur de façon isolée, il est préférable de considérer les saunas car l’exercice apporte son lot de bénéfices et il n’est pas forcément facile d’isoler quels bénéfices proviennent de quels mécanismes.

Par contre, pour tirer parti des bénéfices de la transpiration, toutes les méthodes sont bonnes. Mais ne vous en faites pas, je reviendrai sur ce point plus précisément.

1. Transpirer permet de détoxifier

Non, transpirer ne vous permet pas de perdre du poids. Vous ne perdez que de l’eau. Par contre, c’est un moyen redoutablement efficace pour se débarrasser de nombreux déchets du corps :

  • l’alcool1 (pas plus de 5 %)
  • les pesticides2
  • certains métaux lourds, dont l’arsenic, le cadmium, le plomb et l’aluminium3

Pesticides et métaux lourds ? ! C’est quand même une sacré bonne nouvelle ! Surtout que ces pollutions sont omniprésentes.

Contrairement à ce que disent certains transpirer ne consiste pas uniquement à perdre de l’eau. C’est tout un mécanisme de détoxification du corps.

Nos tissus sont potentiellement remplis de déchets toxiques…

Vous pensez que le foie et les reins sont nos mécanismes de détoxification majeurs ? Vous avez raison. Et pourtant, une équipe de chercheurs4 s’est rendu compte que la transpiration contenait certains éléments toxiques qui n’étaient présent ni dans l’urine ni dans le sang !

transpiration et détox

Ainsi, nos tissus emprisonnent des matières toxiques que seule la transpiration est capable d’évacuer. En effet, les transporter dans le sang afin de les filtrer via les reins (ou le foie) comporte trop de risques pour l’organisme. L’évacuation par les poils ou les cheveux est également efficace, mais beaucoup plus lente.

La transpiration joue donc un rôle irremplaçable pour ce qui est de la détoxification du corps.

Stéphane (oui oui, c’est moi)

De plus, imaginons que votre foie et vos reins soient surchargés et aient du mal à accomplir leur travail de détoxification du corps (ce qui est souvent le cas lors de fatigue chronique). La transpiration devient alors un allié inestimable !

On notera également qu’une étude américaine de 2018 5 a mis en évidence que les saunas permettaient de détoxifier le corps plus rapidement chez les patients atteints de moisissures et mycotoxines.

2. La transpiration protège des infections

Lorsque votre peau contient des blessures, égratignures, morsures ou piqûres d’insectes, les glandes de la transpiration (glandes « sudoripares » ou « sudorales ») sécrètent un sérum riche en antibiotiques ! Cela permet de tuer naturellement les pathogènes susceptibles de créer une infection.

Certains de ces antibiotiques fabriqués par les glandes sudoripares ne se retrouvent nulle part ailleurs dans le corps !

3. La transpiration affecte l’humeur

homme heureux qui transpire

Lorsque que le corps atteint une certaine température nécessitant l’intervention de la transpiration, il libère alors certains neurotransmetteurs dans le cerveau6. Ces dernières affectent votre humeur positivement.

On se sent bien après un sauna, non ?

4. Régulation de la température

Beaucoup de gens épongent la sueur au lieu de la laisser couler. Cela se comprends, car ce n’est pas très agréable. Pourtant, en agissant ainsi, vous l’empêcher d’agir. La transpiration permet de nous refroidir en s’évaporant d’elle-même.

5. Réduction des risques cardio-vasculaires

électrocardiogramme - dessin

Les saunas agissent sur la circulation sanguine et le cœur, et permettrait ainsi de diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires7 et hypertension sanguine.

6. Protection contre les maladies neuro-dégénératives

Une étude finlandaise8 a établit un lien entre l’usage fréquent des saunas (jusqu’à 4 à 7 fois par semaine !) et la réduction des risques de la maladie d’Alzheimer.

7. Réduction de la douleur

Lorsque nous transpirons, nous libérons des endorphines9. Ces hormones permettent de soulager naturellement la douleur.

8. Nettoyage de la peau et des points noirs

Les pores de la peau deviennent facilement le lieu de résidence de nombreuses bactéries. La transpiration permet alors de la nettoyer en profondeur. En effet, la chaleur dilate la peau et ouvre les pores.

Après avoir transpiré, pensez à l’eau froide pour refermer les pores et ne pas laisser la porte ouverte aux bactéries. Ce serait dommage de n’avoir fait les choses qu’à moitié ! Pour les mêmes raisons, il est conseillé de finir par du froid après une douche bien chaude !

9. La transpiration, ça s’entraîne !

De la même façon que l’on entraîne ses muscles pour qu’ils deviennent plus performants, on peut améliorer l’efficacité de la transpiration si on la sollicite fréquemment.

homme qui transpire au sauna - dessin comique

Une étude japonaise de 201010 a ainsi montré que les personnes habituées à faire de l’exercice (qui fait transpirer) suaient plus abondamment et plus tôt que les autres. Il semblerait également que le sexe joue un rôle : les hommes transpireraient plus que les femmes.

Ce mécanisme se vérifierait également pour les personnes qui reviennent de climats chauds, car ils sont « entraînés » à suer.

Comment « bien » transpirer ?

Vous souhaitez bénéficier des bienfaits de la transpiration mais vous ne savez pas trop comment ? Pas de panique, j’ai tout prévu !

Exercice ou sauna ?

L’exercice car il permet de faire d’une pierre de coups : bénéfices de mettre le corps en mouvement + bénéfices de la sueur.

courrir et transpirer - dessin comic

Mais la question ne se pose peut-être pas pour tout le monde. Certaines conditions chroniques ne permettent pas la pratique du sport. Ou alors, il est si modéré qu’il ne conduit pas à la transpiration. Dans ce cas, le sauna est une bonne alternative. La détente et la chaleur comportent également tout leurs lots de bénéfices !

Mais le choix n’est pas exclusif. La meilleure des solutions consiste a tirer profit des deux solutions : l’exercice pour energiser le corps, et le sauna pour se détendre. Vous n’êtes pas obligés de choisir ! Et vous pouvez même faire un sauna après le sport !

Pour ma part, je pratique le « hot yoga » (à ne pas confondre avec le yoga bikram, pour ceux qui connaissent), qui consiste à faire du yoga dans une salle chauffée à 38 degrés. C’est très intense, et la transpiration est abondante ! Ça fait tellement du bien ! (enfin, surtout quand c’est fini !)

hot yoga et transpiration - dessin comic

Exercice : intensité ou endurance ?

Les exercices d’endurance sont à privilégier. Ils permettent une meilleure élimination des déchets via la transpiration11. A croire que les exercices à forte intensité ne laissent pas le temps au corps de faire les choses en profondeur.

Et si l’on supporte mal le sauna ?

Comme je l’ai dit plus haut, la transpiration, ça s’entraîne. Peut-être manquez vous tout simplement de pratique. Ce n’est pas parce que l’on a du mal à supporter les sauna qu’il faut abandonner. Vous pouvez essayer des saunas moins chaud, et moins longtemps. Donnez vous le temps, écoutez votre corps, et ne vous forcez pas si vous n’en avez pas envie.

Et puis, en étant créatif, il y a probablement plein d’autres façons de provoquer la transpiration (être couvert en plein soleil ?).

A quelle fréquence faudrait-il transpirer ?

Il n’existe pas de recommandation, mais certains finlandais pratiquent le sauna quotidiennement, et cela ne semble poser aucun problème. Je dirai donc : autant que possible ! En supposant que cela fonctionne un peu comme l’entraînement à faire de l’exercice physique, une à deux fois par semaine serait un minimum si vous voulez « entraîner » votre corps à transpirer.

Que ce soit actif (exercice) ou passif (sauna), ne vous poussez pas trop. Cela ne doit pas être désagréable. Forcer peut devenir contre productif. Écoutez votre corps.

N’oubliez pas de vous hydrater !

La transpiration est composée d’eau, de chlorure de sodium (sel) et de potassium. Il faut donc boire avant et après un sauna ou exercice physique.

huit verres d'eau - comic

L’importance de la douche

Le mécanisme de transpiration est astucieux : l’eau s’évapore mais la peau récupère les minéraux à sa surface. Mais si vous avez éliminé des déchets (et c’est presque inévitable), il y a un risque de les réabsorber. La douche permet donc de nettoyer la peau et évacuer définitivement les toxines et métaux lourds. Rincer suffit, pas de savon ou gel douche quand les pores de la peau sont ouverts !

Une fois encore, je vous conseille de refermer les pores avec de l’eau froide, ne serait-ce qu’un court instant.

Contre indications

Le sauna n’est pas pour tout le monde. Voici les contre-indications :

  • femmes enceintes ou cherchant à concevoir
  • enfants de moins de 7 ans
  • problèmes cardio-vasculaires
  • problèmes du foie ou des reins
femme enceinte - comic

Conclusion

Les saunas sont une pratique très ancienne permettant de détoxifier le corps. Pourquoi est-elle aussi peu développée aujourd’hui, dans un monde ou la pollution est à son maximum ?

Pour ma part, j’adore transpirer (saunas, hot yoga, exercice, chaleur d’été…) et je me sens toujours bien après ! Je compte donc continuer à suer autant que possible !

Et vous ? Transpirez-vous ? Je vous invite à mettre un petit mot dans les commentaires ci-dessous.

  1. Alcohol in the body
  2. Human Elimination of Organochlorine Pesticides : Blood, Urine, and Sweat Study
  3. Arsenic, Cadmium, Lead, and Mercury in Sweat : A Systematic Review
  4. Blood, urine, and sweat (BUS) study : monitoring and elimination of bioaccumulated toxic elements.
  5. A Large Case-series of Successful Treatment of Patients Exposed to Mold and Mycotoxin
  6. Antidepressant-Induced Sweating
  7. Cardiovascular and Other Health Benefits of Sauna Bathing : A Review of the Evidence
  8. Sauna bathing is inversely associated with dementia and Alzheimer’s disease in middle-aged Finnish men.
  9. How the sauna affects the endocrine system
  10. Sex differences in the effects of physical training on sweat gland responses during a graded exercise.
  11. Arsenic, Cadmium, Lead, and Mercury in Sweat : A Systematic Review

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.