Sucre : comprendre la glycémie et l’insuline

sucre et graisse - comic

Énormément de sujets de santé font référence au sucre. Il est donc important de maîtriser le mécanisme de base. Cela peut rapidement devenir très complexe, mais je vais simplement vous expliquer les bases nécessaires afin de savoir ce que devient le sucre que l’on avale.

Les organes en jeu

Commençons par situer rapidement les organes impliqués : l’estomac, le foie et le pancréas. Et pour cela, rien de mieux qu’un schéma :

organes foie pancréas estomac - comic

Que devient le sucre avalé ?

Le sucre avalé au cours d’un repas ou d’un snack est rapidement libéré dans le sang sous forme de glucose. Le sucre existe sous plusieurs formes : glucose, fructose, galactose, sucrose, lactose, maltose… Si ce n’est pas du glucose, la transformation va se faire au niveau du foie afin que le sucre libéré dans le sang soit sous forme de glucose.

Ce taux de glucose dans le sang est appelé Glycémie.

absorption du sucre dans le sang - comic

Et ensuite ?

Ensuite, le glucose va dans les muscles pour fournir de l’énergie. Au delà d’un certain niveau, l’excès de glucose va être stocké au niveau du foie sous forme de glycogène. Au delà d’un niveau encore supérieur, le glucose peut être transformé en graisse. Le glucose représente donc de l’énergie, utilisée de 3 façons différentes suivant la quantité de glucose dans le sang :

  1. L’énergie est directement disponible dans les muscles
  2. L’énergie en plus est stockée au niveau du foie pour du moyen terme (quelques heures)
  3. L’énergie en plus est stockée sous forme de graisse pour du long terme (plusieurs jours, voire années, on le sait bien !)

Le taux de sucre dans le sang

Par tous les moyens nécessaires, le corps doit s’efforcer de réguler la quantité de sucre dans le sang afin qu’elle garde un niveau à peu près constant. C’est ce que l’on appelle l’homéostasie.

L’hyperglycémie est l’excès de glucose dans le sang. L’hypoglycémie est un taux de glucose trop faible dans le sang. Les deux sont dangereux pour le corps.

Ainsi, comme on l’a vu précédemment, si le niveau de glucose est élevé, le surplus d’énergie va être stocké pour plus tard.

Si, au contraire, le niveau de glucose dans le sang n’est pas suffisant, le foie va alors libérer ses stocks (glycogène -> glucose) afin de rétablir l’équilibre.

Une fois que le foie à utilisé tout son glycogène, les graisses sont utilisées comme sources d’énergie.

3 niveaux d’énergie

Pour récapituler, on a donc 3 niveaux d’énergie :

  1. Le glucose, disponibles immédiatement
  2. Le glycogen, stocké dans le foie, transformable en glucose
  3. La graisse (lipides/glycérides), stockée dans les tissus adipeux, transformable en sources d’énergie

3 niveaux d'énergie

Et la graisse que l’on mange alors ? Et bien si aucun glucose ni glycogène n’est disponible, le foie va transformer la graisse en sources d’énergie. Mais dans le cas contraire, la graisse est stockée pour plus tard. Quand le corps peut choisir, le sucre est clairement la source d’énergie la plus facile a utiliser en comparaison aux lipides – la plus facile, mais pas forcément la meilleure.

Le rôle du pancréas

Le pancréas, c’est le chef de gare. C’est lui qui permet à tout le monde de se coordonner, par l’intermédiaire d’hormones, libérées dans le sang : l’insuline et le glucagon.

L’insuline

Lorsque le pancréas constate que le taux de glucose dans le sang est élevé, il libère de l’insuline. C’est grâce à l’insuline que le glucose peut entrer dans les muscles, ou être transformé en glycogène par le foie, ou être stocké sous forme de graisse. Sans insuline, le glucose ne peut pas être utilisé.

Le glucagon

Le glucagon a l’effet inverse de l’insuline. Lorsque le niveau de glucose est bas, le pancréas libère donc du glucagon. Ce dernier indique donc au foie de transformer son glycogène en glucose et de le libérer dans le sang. Il indique également aux graisses d’aller vers le foie (via le sang) afin d’être transformé en sources d’énergies. Ces sources d’énergie peuvent être utilisées sans insuline.

L’insuline indique donc qu’il faut stocker l’énergie, alors que le glucagon indique qu’il faut en produire en utilisant les stocks.

foie pancréas insuline et glucagon

Quel est le minimum de sucre dont le corps à besoin par jour ?

Zero. Le corps peut fonctionner parfaitement sans que vous ayez besoin d’ingérer du sucre. Il transforme alors la graisse en carburants, qui fournissent une énergie suffisante.

Peut-on grossir sans sucre ?

Non. Le stockage des graisses se fait en présence d’insuline. L’insuline est sécrétée lorsque le taux de glucose augmente dans le sang. Le taux de glucose ne peut augmenter que via une alimentation riche en glucides. Il existe cependant des exceptions : certains facteurs peuvent provoquer la sécrétion d’insuline tels que le stress ou le café.

Voilà, vous avez maintenant les bases pour comprendre de nombreux concepts tels que le diabète de type I ou II, la résistance à l’insuline, le jeûne intermittent, etc.

Si ce genre d’article vous plaît, n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires !

Laisser un commentaire