Pollution électromagnétique : comment se protéger grâce à un multimètre ?

un multimètre et moi - photo - comic

A l’aide d’un simple petit voltmètre (multimètre), vous pouvez mesurer l’effet de la pollution électromagnétique de votre espace de vie sur votre corps. Câblages électriques, téléviseur, frigo, lampes, ordinateurs, appareils électromagnétiques en tous genres, box Wi-Fi : ils émettent des ondes qui perturbent le bon fonctionnement de votre corps.

En quoi sommes nous affectés ?

Muscles, cerveau, système nerveux, cœur : nos fonctions vitales sont assurées par des signaux électriques. Les effets d’un dérèglement électrique chronique ne sont pas encore démontrés, mais beaucoup suspectent qu’ils sont la source de pathologies à tous les niveaux : maladies auto-immunes, maladie de Parkinson, sclérose en plaque, etc.

électrocardiogramme - dessin
Un électrocardiogramme, comme son nom l’indique, mesure les pulsions électriques du cœur.

La pollution électromagnétique, comment ça marche ?

Faisons simple : tous les courants (ou tensions) alternatifs génèrent des champs électromagnétiques. C’est de ces champs que l’on parle quand on pense aux « ondes ». Mobile, Wifi, DECT : c’est toujours ce même principe : un courant alternatif généré dans une antenne émet un champ électromagnétique. Ce qui varie, c’est la fréquence d’oscillation, et donc la longueur d’onde. Aussi, plus la puissance est forte, et plus l’onde va se propager loin.

émission et réceptions avec des antennes - dessin

Mais il existe un grand coupable que l’on a tendance à oublier : l’électricité qui alimente notre habitat ! C’est également une tension alternative (230V et 50Hz en Europe, 120V et 60Hz aux Etats-Unis). On pense généralement aux lignes à haute tension, réputées dangereuses pour la santé, mais c’est également vrai pour les cables qui alimentent chaque pièce de vie, ainsi que dans chaque appareil électronique. Comme tous les autres, cette tension alternative rayonne un champ électromagnétique dans lequel nous vivons.

La suite est simple : tout élément conducteur soumis à un champ électromagnétique subit une tension alternative associée. C’est comme cela que fonctionnent les antennes réceptrices. Comme nous sommes majoritairement composés d’eau, nous somme de bons conducteur, et nous ne faisons donc pas exception : une tension alternative est générée dans l’ensemble de notre corps !

émission et réceptions électricité et corps - dessin

Mesurer la pollution électromagnétique pour pas cher

Acheter un multimètre

Pour mesurer cette tension, il faut vous équiper d’un multimètre. On peut en trouver dans tous les magasins de bricolage, ou sur amazon. Ce n’est pas très cher : entre 10 et 20 euros.

Pour info, j’ai acheté celui-ci :

Que mesure-t-on exactement ? La tension alternative induite dans notre corps par les champs électromagnétique environnants. Pour ce faire, il faut mettre le multimètre en position « tension alternative », connecter un côté à la terre (qui sert de référence) et l’autre à soit-même (il suffit d’attraper le bout avec les doigts ou de toucher son corps).

Faire une rallonge sur mesure

Il vous faudra également construire vous-même une rallonge car elle ne doit pas véhiculer de courant – ce qui fausserait les mesures ! J’ai pour ma part supprimé les embouts d’une prise mâle pour qu’il ne lui reste que la terre, à laquelle tous les fils sont connectés.

fiche mâle sur mesure avec que la terre
On dirait une tête de robot !

Ou bien une terre indépendante – sans tension

Une autre option pourrait être d’avoir un câble électrique connecté à une terre sans tension :

  • un cable terre seul
  • un piquet en métal enfoncé dans votre jardin
  • la tuyauterie, normalement reliée à la terre
Tuyaux reliés à la terre.

Chez moi, je vois bien que les tuyaux sont correctement reliés à la terre. Je peux donc me connecter à ce fil ou à n’importe quel tuyau de l’appartement.

Ensuite, on part à l’aventure… chez soi !

Ensuite, on branche cette rallonge à la prise de terre la plus fiable, et on mesure chaque recoin de chaque pièce. « 2 volts par ci, 0,5 volts par là, 6 volts dans ce coin là ! » C’est l’étonnement garanti ! Vous allez voir votre environnement sous un œil complètement différent.

prêt des prises et cables, la tension du corps est souvent élevée
Prêt des prises et cables, la tension du corps est souvent élevée : 3,4V

Essayez alors de débrancher les objets électriques (rallonges, multiprises, lampes..) et électroniques (ordinateurs, télévision, box internet…), et d’observer l’influence qu’ils ont sur la tension du corps.

Si je touche un cable avec le pied, la tension grimpe à 6,9V !
Si je touche un cable avec le pied, la tension grimpe à 6,9V !

Et si vous marchez pieds nus, la tension augmente ou diminue ? A certains endroits, marcher pied nus est bénéfique… mais à d’autres, cela peut s’avérer nocif pour vous. Sachez-le, et sachez où !

Pour aller encore plus loin : basculez le disjoncteur et déconnecter complètement certaines pièces. Quelle est alors la nouvelle tension observée ? La différence est généralement très surprenante ! Depuis que j’ai découvert cela, je disjoncte la majorité de mon appartement, afin d’observer l’influence que cela pourrait avoir sur ma fatigue et ma santé en général. Et sur mon sommeil !

300 mV : une valeur pas idéale mais très acceptable par rapport à tout ce que j'ai pu mesurer.
0,3V : une valeur pas idéale mais très acceptable par rapport à tout ce que j’ai pu mesurer.

Privilégiez la chambre à coucher : les champs électromagnétiques perturbent fortement le sommeil et l’empêche d’être pleinement efficace. Les conséquences d’un mauvais sommeil sont connues, et elles sont dramatiques.

Une petite expérience impressionnante : mesurez la tension de votre corps puis touchez quelqu’un. Elle devrait alors augmenter. C’est fou, non ? En faisant cela, on augmente la taille de l’antenne et donc du champ électrique induit.

L’importance de la terre

Tout dispositif qui n’est pas relié à la terre rayonne fortement. Si vos appareils sont bien conçus et reliés à la terre, ils ne devraient pas rayonner. Une mise à la terre évite qu’un courant vous traverse lorsque vous touchez l’appareil branché, et cela évite par la même occasion les rayonnements électromagnétiques.

Les prises sans terre

Il est dangereux de brancher des rallonges ou multiprises prévues pour la terre dans des prises qui n’en n’ont pas. C’est d’une logique implacable (si vous avez bien suivi mes explications…) :

Branchons une rallonge dans une prise sans terre : le courant alternatif émet un champ magnétique. Ce dernier impacte alors le fil de terre. Comme il n’est relié à rien, un courant alternatif se crée alors dans ce fil de terre.

Rallonge connectée sans terre : 99V au lieu de zero !
Rallonge connectée à une prise sans terre : 99V au lieu de zero ! Danger !

Si vous connectez ensuite un appareil prévu pour être relié à la terre et qu’il reçoit 99 volts à la place, il va alors rayonner fortement…

Appareils sans terre

Les appareils non reliés à la terre peuvent émettre fortement. Si vous les touchez, une tension d’autant de volts va alors vous parcourir !

J’ai ainsi découvert que lorsque je branchais mon ordinateur sur une multiprise branchée sur une prise sans terre, il dégageait une tension de 70 volts ! Et quand j’utilise mon ordinateur, je le touche constamment… Je vous laisse imaginer ma terreur en découvrant cela ! Cette tension de 70 volts me parcourait quand je le touchais ! Relié à la terre, tout est parfait : il est alors à zero volt et ne rayonne pas de champ électromagnétique significatif.

Voici un exemple avec la machine à coudre de ma copine, dont le câble d’alimentation n’a pas de prise de terre. Les pièces en métal sont parcourus par une tension de 15,8 volts et rayonnent un champ magnétique. Si je connecte ce métal à la terre, elle ne rayonne plus et la tension de mon corps diminue de 70 % !

Machine à coudre non reliée à la terre : 15,8V dans le chassis, et 3,5V dans mon corps.
Machine à coudre non reliée à la terre : 15,8V dans le chassis, et 3,5V dans mon corps.
Si je relie le chassis de la machine à coudre à la terre : 0V dans le chassis, et 1V dans mon corps.
Si je relie le chassis de la machine à coudre à la terre : 0V dans le chassis, et 1V dans mon corps.

Relier un appareil à la terre

Si le chassis est facilement accessible (comme la machine à coudre précédente), alors vous pouvez le relier à la terre. Pour cela, rien de plus simple : faites en sorte qu’un cable relié à la terre soit en contact avec le chassis métallique (et donc conducteur).

machine à coudre reliée à la terre

Ca rajoute des fils et c’est moche (sauf si vous avez la pate artistique), mais il faut savoir choisir entre confort et santé/sécurité.

Appareils éteints

Et ce n’est pas tout ! Si j’éteins la machine à coudre, il reste 2,7 volts dans le chassis, contre 0,4 volts si je la débranche. Éteindre ou débrancher un appareil, ce n’est pas la même chose ! Pensez à faire le test.

Attention aux mauvaises prises de terre

Pour faire des mesures, il n’est pas nécessaire que la qualité de la terre soit impeccable. Ce qui vous intéresse, c’est un ordre de grandeur : savoir ce qui est potentiellement dangereux et ce qui l’est moins. Mais comment savoir si on peut se fier à une prise terre ?

Si la tension induite mesurée est stable (de l’ordre de quelques volts), c’est surement bon. Si la prise terre n’est pas bonne, la tension est instable, elle fluctue beaucoup et les valeurs n’ont pas de sens.

danger - comic

Attention : certaines personnes se branchent directement elle-mêmes à la terre (« grounding »). Ne faites pas cela à moins d’être sûr de votre coup : la pollution électromagnétique doit être faible et la prise terre de qualité (sans parasitage provoqué par le cabbage électrique du bâtiment).

Ensuite, vous pouvez mesurer les autres prises de terre à partir de celle que vous savez bonne : tirez une rallonge et mesurer la tension alternative entre les deux terres. On a souvent des surprises ! Des « prises surprises »…

Une limitations : les hautes fréquences

Ce dispositif est très efficace pour mesurer la pollution issue des installations électriques et appareils électroniques. En revanche, elle ne mesure pas très bien les ondes à plus haute fréquence : mon téléphone n’a ainsi pas d’effet sur la tension mesurée de mon corps. Cela ne veut pas dire qu’il ne rayonne pas : par définition, il émet et reçoit. De même, l’impact du wifi ou téléphone DECT n’est pas flagrante. N’en concluez pas qu’ils sont inoffensifs !

Un indicateur : si la fréquence de la tension alternative de votre corps est de 50Hz, c’est de la pollution purement électrique. Si c’est plus (100 ou 200Hz), c’est alors un mélange de pollution électrique et autres (tel que wifi).

Le grounding, un phénomène mesurable

Le « grounding », ou « earthing » est un mouvement qui encourage à marcher dans la nature avec les pieds nus. Je n’aborderai pas ici les méthodes de grounding en intérieur, qui peuvent comporter des risques.

Mettez vous en tongs sur un coin de pelouse. Plantez un objet métallique (comme un piquet de tente – une sardine) dans le sol : ce sera la terre. Et oui, si vous ne le saviez pas, une prise terre, c’est un cable relié à la terre, tout simplement. Mesurez alors la tension entre l’objet métallique et vous. Puis refaites l’expérience avec les pieds nus sur l’herbe… cela devrait vous impressionner !

grounding : voltage du corps à zero

Si cela ne fonctionne pas, il peut y avoir plusieurs raisons :

  • il n’y a pas de pollution électromagnétique et votre corps est à zero volts
  • le sols n’est pas conducteur (trop sec, trop sableux…)
  • vous n’avez pas été sage dernièrement

Nous sommes déconnectés du sol et cela impacte très certainement notre santé. Mais je ne vais pas m’attarder plus sur le grounding qui est un sujet à part entière.

Conclusion

Cette découverte fut pour moi très impressionnante, et très effrayante. J’avais vu quelques vidéos sur Youtube de personnes avec des voltmètres, mais le faire soit même, dans son espace de vie, c’est autre chose ! ! Je me suis senti comme un gamin à vouloir tout mesurer avec mon nouveau jouet !

Je considère désormais cette démarche comme indispensable pour limiter l’impacte de la pollution électromagnétique et aider le corps à retrouver un fonctionnement naturel, afin de retrouver la santé.

J’espère que vous avez déjà commandé un multimètre ou que vous êtes prêts à foncer dans le magasin de bricolage le plus proche. Faites des mesures et dites moi dans les commentaires ce qui vous à étonné le plus !

Share and spread the love
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.