Fatigue ? Déprime ? Douleurs ? Essayez les douches froides !

Douches froides - comic

Une chose m’a surpris. La douche froide est quelque chose de très populaire auprès des gens qui cherchent à se surpasser et à avoir une super forme. Dans le milieu de la fatigue chronique, au contraire, la pratique n’est que peu répandue…

Certains pourraient déjà me brandir un millier d’objections :

  • Je n’ai pas besoin de me surpasser, je veux juste guérir !
  • Je me surpasse déjà assez quand j’essaye de sortir de mon lit !
  • La douche est déjà un moment difficile pour moi, pas besoin d’en rajouter !
  • Une douche chaude est un des rares plaisir de ma journée !
  • La douche froide ne va pas changer ma condition !
  • Blabla
  • Blibli
  • Bloublou

non au douches froides - comic

On se calme. Je sais bien que vous manquez de courage, mais écoutez d’abord ce que j’ai à dire.

Les douches froides améliorent le système respiratoire

Sous l’effet de l’eau froide, on a généralement une sensation de souffle coupé et le cœur qui s’emballe. Avec l’entrainement, le corps apprend à gérer cette aggression et la gestion du souffle s’améliore. De même, le cœur apprend lui aussi à ne pas paniquer.

homme poumons - comic

Une étude allemande sur une vingtaine de patients, d’une moyenne d’age de 64 ans et avec des problèmes d’obstruction pulmonaire chroniques, a montré qu’une stimulation répétée à l’eau froide permet de diminuer la fréquence des infections respiratoires. De plus, ces patients ont pu observer une amélioration (ressenti subjectif) de leur bien-être1.

Les douches froides fortifient l’organisme contre le stress

Le stress biologique est un état réactionnel de l’organisme soumis à une agression brusque. Il peut être provoqué par une température, mais il peut aussi l’être par une infection ou une maladie.

Les douches froides représentent une aggression répétée. Le corps apprend et s’adapte en augmentant sa résistance à ce stress. Cette résistance s’avère également efficace contre d’autres types de stress, comme les infections et maladies.

chevalier - comic

Une étude allemande de 1994 sur des personnes qui ont pour habitude de nager dans de l’eau très froide en hiver a pu mettre en évidence cette résistance au stress (diminution de l’acide urique et autres mesures). Cette étude montre également une augmentation de l’anti-oxydant gluthathione2.

Une meilleure résistance au froid

C’est prouvé, l’exposition répétée au froid augmente votre quantité de graisse brune. La graisse brune est une graisse spéciale, qui, au lieu de se produire de l’énergie ATP (pour les tissus et les organes), se convertie directement en chaleur3.

iceman - comic

Le mécanisme de résistance au froid

Voici comment le corps réagit lorsqu’il est soumis au froid.

  1. Vasoconstriction : les vaisseaux périphériques vont rétrécir afin que le sang ne passe plus à proximité de la peau. En effet, c’est là que la déperdition de chaleur s’effectue. Le sang conserve sa température et alimente ainsi les organes vitaux en priorités.
  2. Frissons : les muscles se contractent involontairement, produisant ainsi de la chaleur.
  3. La graisse brune s’active et libère de la chaleur.

Le bien-être

Bien que cela ne soit pas encore prouvé scientifiquement, beaucoup de gens rapportent une amélioration de l’humeur et du bien-être liée aux douches froides.

On pense que la forte densité de récepteurs du froid sur la peau joue un rôle important. Une douche froide provoquerait une grande quantité de signaux électriques nerveux à destination du cerveaux. Cette stimulation répétée entraînerait ce dernier contre le stress et apporterait ainsi un effet apaisant, voire anti-dépressif. (Mais rien n’a été vérifié)

calins gratuis - comic

De même, une baisse de tensions, de fatigue et même une meilleure mémoire auraient étés rapportés4 (subjectivement).

L’exposition au froid fait augmenter la quantité de noradrénaline et de dopamine, ce qui expliquerait le bien-être ressenti juste après la douche.5

Les douches froides contre la dépression ?

Encore une fois, aucune mesure scientifique ici. Cependant, beaucoup de témoignages convergent pour dire que les douches froides jouent un rôle anti-déprime. Cet effet est si populaire que certains médecins envisagent les douches froides comme traitement contre la dépression6. Cela reste à vérifier, mais c’est bon à savoir !

Rhumatismes, Fibromyalgie, Asthme ?

Une étude Finlandaise7 sur des personnes nageant en hiver dans de l’eau glacée met en avant de grands soulagements de la douleur :

Tous les nageurs souffrants de rhumatismes, fibromyalgie, ou asthme, ont rapporté que nager dans l’eau glacée avaient soulagé leurs douleurs.

nageurs dans de l'eau gelée - comic

Le système immunitaire

Ca, c’est prouvé ! L’exposition au froid a pour effet de stimuler le système immunitaire891011. Notamment, il permet d’augmenter la quantité de globules blancs. Mesurés dans le sang, ils sont une “police” qui aide à luter contre les maladies et les infections.

Plus hypothétiquement, certains chercheurs pensent que faire nager des souris dans l’eau froide les aiderait à lutter contre le cancer12.

Les mythes autour des douches froides

Les douches froides ne boostent pas la testostérone. (Des études sur des rats font même supposer le contraire1314)

Beaucoup pensent ou témoignent que les douches froides améliorent la qualité du sommeil. Cela reste subjectif, rien n’a été prouvé. Notamment, j’ai souvent lu que les douches chaudes étaient recommandée peu de temps avant le coucher… Je vous laisse donc essayer et voir ce qui marche pour vous.

Autres avantages

Alors que l’eau chaude assèche la peau, l’eau froide la raffermit et resserre les pores.

Les douches froides sont économiques et écologiques : en plus de ne pas chauffer l’eau, elles durent souvent moins longtemps !

Une arme psychologique ?

Voici mon paragraphe préféré. Nous avons vu jusqu’à présent tous les bien-fait que peut apporter une douche froide quotidienne. Mais j’aimerai ajouter une touche personnelle.

Quand on est malade et fatigué, il est assez logique de se protéger du froid. On passe parfois la journée à l’intérieur, voire au lit. Tout est suffisamment pénible comme ça, alors on minimise toutes les agressions. Je pense que sans le vouloir, on affaiblit le corps à vouloir le sur-protéger. Les douches froides permettent à l’inverse d’agresser le corps, et de lui dire de se remettre en mouvement (un bon coup de pied au cul !).

Au delà de cette aggression physique, je pense que c’est aussi une arme psychologique. Chaque matin, la douche froide nous rappelle que nous combattons. Chaque matin, elle transforme notre résignation en rage de guérir. Chaque matin, elle est là pour tester notre faiblesse et notre motivation. Voulez-vous vraiment aller mieux ? Alors douche froide !

combat contre la douche froide - comic

Comment commencer ?

L’objectif est de ne pas toucher le robinet d’eau chaude et de rester au moins 3 minutes sous l’eau froide. Ne faites pas ça directement, c’est trop violent pour le corps et ça ne serait pas profitable.

Comme pour le sport, votre corps a besoin d’être entraîné. Pour commencer, prenez votre douche normalement et finissez en baissant la température. Chaque jour, vous pouvez ainsi vous exposer à plus froid, et plus longtemps. Vous pouvez également alterner chaud et froid. Voyez ce qui marche pour vous.

Même s’il faut y aller graduellement, il faut quand même se faire un peu violence. Il faut bien faire la distinction entre l’envie (qui n’est généralement pas au rendez-vous) et vos limites (qui sont trop souvent sous-estimées). Vous pouvez le faire ! Tout le monde peut le faire !

douche froide - comic

Une des techniques les plus efficaces consiste à accepter le froid. Au lieu d’y aller à reculons, en gesticulant dans tous les sens et en criant des noms d’oiseaux, détendez vous autant que possible. Concentrez vous sur votre respiration et rendez ce moment méditatif. Acceptez le froid et respirez profondément : votre corps sait quoi faire, il se charge du reste !

Ya plus qu’à !

Cela fait plusieurs mois que je prends des douches froides et j’y prends maintenant un grand plaisir. En plus, ça ne prend aucun temps supplémentaire dans la journée.

Et vous, quelle est votre histoire avec les douches froides ? Commencez-vous aujourd’hui ? Laissez moi un petit mot dans les commentaires.

 

  1. Repeated cold water stimulations (hydrotherapy according to Kneipp) in patients with COPD
  2. Uric acid and glutathione levels during short-term whole body cold exposure
  3. Brown adipose tissue oxidative metabolism contributes to energy expenditure during acute cold exposure in humans
  4. Winter swimming improves general well-being
  5. Human physiological responses to immersion into water of different temperatures.
  6. Adapted cold shower as a potential treatment for depression.
  7. Winter swimming improves general well-being
  8. Immune system of cold-exposed and cold-adapted humans.
  9. Immune changes in humans during cold exposure: effects of prior heating and exercise.
  10. Adaptation related to cytokines in man: effects of regular swimming in ice-cold water.
  11. Gender-specific cold responses induce a similar body-cooling rate but different neuroendocrine and immune responses
  12. Possible stimulation of anti-tumor immunity using repeated cold stress: a hypothesis.
  13. Cold swim stress leads to enhanced splenocyte responsiveness to concanavalin A, decreased serum testosterone, and increased serum corticosterone, glucose, and protein.
  14. Changes in masculine sexual behavior, corticosterone and testosterone in response to acute and chronic stress in male rats.

2 pensées sur “Fatigue ? Déprime ? Douleurs ? Essayez les douches froides !”

  1. coucou, j’ai voulu essayer la truc douche froide, c’est hyper simple et comme c’est l’été, même s’il ne fait pas très chaud, psychologiquement c’est plus facile ! J’en suis à mon 5éme jour et suis épatée du résultat ! Sur le moral c’est effectivement impressionnant ! Je me sens plus active, plus gaie et, comme tu le dis, plus combative….. Pour les douleurs je n’ai pas assez de recul, pour la fatigue générale non plus (je souffre d’un syndrome de fatigue chronique) mais cette “action” dès le matin m’empêche effectivement de me laisser aller et ça change tout ! Merci à toi !

Laisser un commentaire