Une astuce de grand-mère qui tue les parasites mieux que tes gélules à 100 dollars

un remède oublié - comic

Je n’aime habituellement pas utiliser le titre pour abuser de la curiosité des lecteurs. J’ai fait exception avec cet article et j’espère que le contenu sera à la hauteur de vos attentes !

Pour tuer les parasites, j’ai essayé tous les remèdes naturels : ail, clous de girofle, thym… j’ai même fait pousser de l’armoise annuelle (« sweet wormwood » en anglais). Mais rien n’y fait. Et le fameux Flagyl prescrit par un médecin ? Un soulagement temporaire peut-être, mais je crois qu’ils sont revenus. Par contre, je n’ai jamais osé acheter de gélules miracles sur internet car c’est (suspicieusement) hors de prix, et si j’en crois les forums, ça ne fait pas vraiment de miracles…

Finalement, par hasard, j’ai enfin trouvé quelque chose qui marche pour moi : en moins de 10 jours, je n’avais plus aucune douleur ni ballonnement !

Je suis généralement assez aventureux en ce qui concerne la santé, mais là, vous allez voir, ça va loin ! Et en même temps, c’est tellement simple et sûr…

Bon, allez, je vous dis ?

L’ail en suppositoire !
La chasse aux vampires, c’est pas toujours comme dans les films.

surpris - comic

Si vous n’avez pas encore quitté la page, c’est que vous êtes peut être un bon sceptique. Ou alors, vous aimez les trucs dégoûtants… internet, c’est ça aussi ! Bref : le mauvais sceptique, il n’y croit pas, point. Le bon sceptique, il n’y croit pas non plus, mais a l’esprit scientifique, alors il vérifie que ça ne marche pas. C’est ce que j’ai fait, sauf que… ça a marché.

L’ail aux milles pouvoirs ?

Je ne compte plus le nombre d’articles sur les sites de santé qui ventent les pouvoirs de l’ail. Pouvoir antibiotique contre Lyme par si, pouvoir anti-parasitaire par là… Oui, mais ces journalistes, ils ont vérifié que ça marche ?

tête et gousses d'ail sur une planche à découper

Le truc, c’est tout ça est probablement bien vrai : l’ail a des super pouvoirs. Mais après sa digestion, les effets sont diminués. Très diminués. Notre système digestif est très efficace. Dans le livre « La vérité sur la maladie de Lyme« , un patient témoigne qu’il se sent beaucoup mieux en mangeant 3 têtes d’ail par jour. Pas 3 gousses, 3 têtes ! ! Quand vous lisez un article sur les bienfaits de l’ail, vous disent-ils également qu’il faut consommer 3 têtes par jour ? En général, ils se content de vous dire d’acheter des gélules ou d’en mettre un peu dans vos plats, ce qui a généralement pour seul effet d’ajouter un petit goût sympa et de vous donner une haleine « fraîche »…

L’astuce : hacker votre système digestif avec l’ail en suppositoire !

Vous l’aurez donc compris, si on veut que l’ail agisse dans les intestins sans pour autant en manger des brouettes, il faut donc passer par l’entrée VIP. Vous me suivez ? L’ail est intacte, donc efficace, et il est au bon endroit pour agir. Ah ! Je sens que vous commencez à vous demander si je n’ai pas raison…

On insère donc une gousse d’ail directement en suppositoire. Elle libère alors ses substances magiques :

  • Dans le colon, ce qui permet de tuer efficacement les parasites qui s’y trouvent.
  • Comme le colon est poreux, certaines substances passent dans le sang. On peut alors espérer des miracles.
manger de l'ail ou le prendre en suppositoire - comic
Les effets du suppositoire sont décuplés par rapport à une prise orale.

Des doutes ? Des peurs ?

Ca peut marcher, mais quand même, ça fait un peu peur…

sens interdit

Quelle preuve scientifique ?

Grace à un partenariat entre plusieurs laboratoires internationaux, une étude scientifique en double aveugle sur 20 000 personnes a pu vérifier…

medecin content - comic

Non, apparemment, cette méthode est oubliée. Elle n’intéresse personne. 9549 résultats si on recherche « garlic » sur pubmed, mais aucune en tant que suppositoire !

Donc, rien sur cette méthode mais beaucoup de publications sur les pouvoirs de l’ail : Antimicrobien, anti-inflammatoire, immunorégulateur… et donc potentiellement des effets bénéfiques sur l’obésité, les maladies cardio-vasculaires, les problèmes immunitaires, voir même le cancer… tout y est, allez voir, c’est fou ! Je ne suis pas vérifier chaque étude, et je n’en ai pas besoin : cet article n’est pas là pour fournir de preuve scientifique. Le scientifique, aujourd’hui, c’est vous, c’est moi !

Mais… que devient la gousse d’ail ?

Une fois envoyée dans l’espace, la capsule ne se dissout pas comme les suppositoires habituels. Elle ne part pas à l’aventure non plus. En fait, elle reste dans les parages, et attend que le prochain bateau la ramène au port. En des termes plus scientifiques, votre prochaine défécation la fera sortir.

Et ça fait « plop » !

Quels dangers ? Quelles effets secondaires ?

Quand on met de l’ail dans la bouche, ça déménage carrément ! Alors, dans le rectum… (avec sa muqueuse si sensible…) ça doit être très irritant et dangereux ! Non ? !

Bah non. J’ai moi même fait 3 fois le tour d’internet afin d’être sûr sûr sûr qu’il n’y avait pas de danger ou d’effets secondaires. Apparemment, personne n’a eu de soucis.

Et si ça ne ressort pas ?
Et si ça reste coincé ?
Et si ça brûle ?

Ces questions sont légitimes. Mais au final, c’est une opération plutôt sûre. Ca n’irrite pas, ça ne brûle pas, et on l’oublie très vite (si ce n’est cet sensation dans la tête qui me signale que quelque chose est en train de se passer… amusant !).

Je n’ai trouvé aucune contre-indication. Je n’ai pas rencontré de problème personnellement non plus. Cela étant dit, je ne suis pas capable de vous garantir qu’il y a zero risque. Je ne suis pas médecin. Si vous le faites, c’est à vos propres risques.
(Je dois me protéger légalement)

Guide pratique

Allez ! On rentre dans le vif du sujet !

L’insertion

Pelez une gousse d’ail. C’est prêt !

Pour votre plus grand confort, vous pouvez l’enrober d’huile de coco, ça facilite l’accès au club VIP. Je n’ai pas essayer d’autres huiles mais ça marche probablement.

gousse d'ail et huile de coco
Gousse d’ail et huile de coco

Garantir sa sortie

Si vous ne déféquez pas, ça peut ne pas ressortir. Donc, soyons clair, ce n’est pas une manip a faire si vous êtes en plein jeûne ou si vous êtes souvent constipé ! Mangez des fibres et buvez suffisamment. Assurez vous que la prochaine défécation ne soit pas trop loin dans le temps.

brocoli - dessin

Si vous appréhendez, vous pouvez l’insérer lorsque vous sentez que c’est bientôt l’heure d’aller aux toilettes. Vous le gardez alors une petite demi-heure (ou plus) avant de l’expulser. Vous gagnerez alors en confiance : « finalement, c’était pas si terrible ! ».

Et si je panique, comment je la sort ?

Il existe belle et bien une procédure d’urgence, ce qui fait qu’au final les risques sont proches de zero. Si vraiment vous avez peur de paniquer, assurez-vous d’avoir un dispositif à lavement. Une poire à lavement peu également suffire, puisque la gousse ne va pas loin.

kit de lavement
kit de lavement
poire à lavement
poire à lavement

Donc, on rempli d’eau, et quand l’eau ressort, la gousse d’ail avec. Easy.

Combien de temps

Il n’y a pas vraiment de posologie éprouvée, donc c’est à vous de trouver un rythme qui vous convient en fonction des effets ressentis. Vous pouvez peut-être commencer par 1 fois par jour pendant 3 jours.

Comment savoir si ça fonctionne ?

Si vous vous sentez mieux, il y a des chances que ce soit gràce aux pouvoir magiques de l’ail. Moins de douleurs dans le ventre ? Meilleure digestion ? Cerveau moins embrumé ? Je pense que les effets peuvent être divers, alors notez vos symptômes, et voyez comment ils évoluent.

Si ça marche, ne vous arrêtez pas là : réitérez périodiquement car les parasites (ou lyme) sont coriaces et trouvent souvent un moyen de survivre et de revenir. N’hésitez donc pas à faire des piqûres de rappel !

Augmenter la puissance ?

Vous venez d’expérimenter et vous souhaitez un peu plus d’effets ? Pas la peine d’en mettre plusieurs ! Pressez simplement la gousse d’ail avec un couteau afin de la fissurer légèrement. Elle sera alors un petit peu plus « juteuse », et libérera donc plus de substances.

Écraser une gousse d'ail
Écraser une gousse d’ail

Note : lorsque vous êtes parasité, vous risquez d’avoir plus de gaz que d’habitude . C’est bon signe, mais ce n’est pas forcément confortable – d’autant que ça sent fort l’ail ! Persistez si vous le pouvez, ça devrait payer.

Usage vaginal

Il existe également un usage vaginal pour traiter certaines infections ou champignons. Attention, ce que vous introduisez dans votre vagin n’en ressort pas. Il existe donc des techniques particulières pour ce cas… particulier. Je n’ai bien évidemment pas testé donc je ne m’étendrais pas là dessus, je vous laisse parcourir le web si vous souhaitez plus d’infos, et n’hésitez pas à partager si vous avec une expérience sur le sujet !

papillon sur une rose dans un vase - dessin

Utiliser une ficelle

Si vraiment vous avez encore peur, ou si votre transit est très irrégulier, j’ai testé pour vous l’utilisation d’une ficelle – même principe qu’un tampon. Faites des encoches et accrochez la gousse d’ail avec une ficelle. C’est clairement moins confortable, mais vous gardez ainsi tout le contrôle.

gousse d'ail avec encoches et ficelle gousse d'ail avec encoches et ficelle

Et sur la durée ?

Je ne conseillerai pas d’abuser de cette technique sur le long terme car elle pourrait altérer votre flore intestinale. Sur le court terme, cependant, elle est parfaite pour faire le ménage !

Conclusion

Nous vivons dans un monde de « prudes » ou une solution si simple est impensable. C’est dégoutant. Toutes les astuces de grand-mères ont été tués par l’industrie pharmaceutique. On ne parle de nos petits problèmes qu’avec notre médecin. Les choses simples de la vie sont devenues taboues. Probablement peu de gens oseront d’ailleurs partager un tel article… « Tu te rends compte, Isabelle elle se met de l’ail dans le cul ! Hihihi. »

Grandissons. Et chassons ces maudits parasites avec un remède à 1 euro !

Je vous souhaite une bonne chasse aux vampires. N’hésitez pas à partager dans les commentaires les astuces de grand mère oubliées qui vous ont aidé !

Share and spread the love
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

2 réflexions sur « Une astuce de grand-mère qui tue les parasites mieux que tes gélules à 100 dollars »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.